Brest 2007. On m'a enlevé mon papa !

  • Auteur:

    Papa

  • International Access

  • Mes albums récents

    • Album : Postcards
      <b>HAIBAO prépare noël !</b> <br /> Shanghai 2010, Exposition universelle
    • Album : Leïla
      <b>Avec mon papa et ma fifi</b> <br />
  • Sondage

    La justice doit elle fermement sanctionner la mère de Leïla ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Lire articles:

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • 2644 days without seeing my family. 7 Years & 2 Months...
  • Click for Brest, France Forecast
  • Méta

12 février 2008

Postcard

Publié par Papa dans

L’album des cartes postales que papa il m’envoie chaque semaine depuis  24 Mois

Je ne lui réponds jamais !

Au reste de la famille non plus… Na !

Postcards
Album : Postcards

89 images
Voir l'album

Graffitis

pourtant il a bien essayé de poster en recomandé,

au début maman signait, puis il y a eu les Graffitis…

 

Postcard dans Droit à l'enfance png1png31 dans Droit à l'enfance

 

 

 

A partir de Pâques 2007 c’était :

« Non réclamé_Retour à l’envoyeur »…

 

Non réclamé/Retour à l'envoyeur

 

Maintenant c’est : « Refusé_Retour à l’envoyeur »

 

refus1 

 

J’habite à 1000 mètres de chez mon papa !

 

 

 

Les envois de Kilimax, l’école des loisirs, s’accumulent à la maison…

Il est vrai que ta maman t’avait dit non…

Kilimax

 

Mais ma chérie, d’autres courriers sont arrivés à bon port… Des pages par centaines ! 

Pour montrer, dénoncer, honte de honte…

Pour ceux qui comme ton papa aiment et respectent plus que tout les enfants.

 

Pour plus tard, tes questions, tes réponses, ton identité, ta fierté.

 

Papa 

 

courrier ministère

 

logowebo125x124

 

http://www.dailymotion.com/video/x5trt

The Sound Of Silence 

Le Son Du Silence

Bonsoir ténèbres, mon vieil ami.
Je suis venu discuter encore une fois avec toi
Car une vision s’insinuant doucement en moi,
A semé ses graines durant mon sommeil
Et la vision qui fut plantée dans mon cerveau,
Demeure encore à l’intérieur;
le son du silence.

Dans mes rêves agités j’arpentais seul
Des rues étroites et pavées
Sous le halo d’un réverbère.
Je tournais mon col à cause du froid et de l’humidité
Lorsque mes yeux furent éblouis par l’éclat de la lumière d’un néon
Qui déchira la nuit et atteignit le son du silence.

Et dans cette lumière pure je vis
Dix mille personnes, peut être plus,
Des personnes qui discutaient sans parler,
Des personnes qui entendaient sans écouter,
Des personnes qui écrivaient des chansons qu’aucune voix n’a jamais emprunté.
Et personne n’osa déranger le son du silence

Idiots, dis-je, vous ignorez
Que le silence, tel un cancer, évolue.
Entendez mes paroles que je puisse vous apprendre,
Prenez mes bras que je puisse vous atteindre.
Mais mes paroles tombèrent telles des gouttes de pluie silencieuses
Et résonnèrent dans les puits du silence.

Et ces personnes s’inclinaient et priaient
Autour du dieu de néon qu’ils avaient créé
Et le panneau étincela ses avertissements
A travers les mots qu’il avait formés
Et le signe dit :
“les mots des prophètes
Sont écrits sur les murs des couloirs de Métro
Et des halls d’immeubles”.
“Et murmurés à travers les sons du silence”.

****

Hello darkness my old friend
I’ve come to talk with you again
Because a vision softly creeping
Left its seeds while I was sleeping
And the vision that was planted in my brain
Still remains
Within the sound of silence

In restless dreams I walked alone
Narrow streets of cobblestone
‘Neath the halo of a street lamp
I turned my collar to the cold and damp
When my eyes were stabbed by the flash of a neon light
That split the night
And touched the sound of silence

And in the naked light I saw
Ten thousand people maybe more
People talking without speaking
People hearing without listening
People writing songs that voices never share
And no one dare
Disturb the sound of silence

Fools” said I “You do not know
Silence like a cancer grow
Hear my words that I might teach you
Take my arms that I might reach you
But my words like silent raindrops fell
And echoed
In the wells of silence

And the people bowed and prayed
To the neon god they made
And the sign flashed out its warning
In the words that it was forming
And the sign said “The words of the prophets are written on subway walls
And tenement halls
And whisper’d in the sounds of silence

Simon & Garfunkel

Je t'aime

                 droits de l'enfant_kerlau_1

 

2 Réponses à “Postcard”

  1. Lina dit :

    Apres ce dont je vien de lire et tout les liens attacher a cette bloge je suis telment choqueé et dire qu’il y a des femme sur cette tere qui ne pense qu’a elle seul sans se soucier de leur rejeton ,mais bon reste a prier pour la petite elle si jeune et innocente pour endurer ca sourtout quand sa vien de ta propre mere sa devien dificile a gere dans les annee a venir,et soutenons aussi le papa qui a tand de courage a suporter cette enlevement

  2. Auxane dit :

    Tout comme toi Lina je suis choquée aprés avoir lu ce blog. Quelle genre de mere est donc cette femme c’est impensable . Comment peut on faire souffrir ainsi une petite fille je souhaite de tout mon coeur que sa fille lui tourne le dos un jour . Elle n’est pas digne d’etre maman . Alors toute comme moi n’hesiter pas a faire connaitre ce blog a votre entourage et signer la pétition ce papa a besoin de notre soutien .
    Courage Yvon

Laisser un commentaire

Du côté de chez Jouenne... |
Fred, Véro, Thomalexangel. |
miamiam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | wallefamily
| enfantdo
| journal de famille